Vous êtes ici

Mariage On Demand

Mariage On Demand

Publié par Incarnare le samedi 29/01/2011 - 00:10 - Mariage - Blog

Scoop : le Conseil Constitutionnel et le Pape sont tombés d'accord. Non pas sur la question du mariage des personnes de même sexe, sur laquelle les Sages se sont montrés particulièrement évasifs1. Mais sur une question bien plus profonde : le mariage est-il pure construction sociale, soumise au gré de chacun et aux revendications de tous, ou lui demeure-il une dimension naturelle, qu'opinions et débats ne peuvent épuiser ?

La prudence plus que la sagesse régnait ce matin rue Montpensier lorsque le Conseil a rappelé2 le droit du législateur à définir - ou reconnaître - le mariage comme étant l'union d'un homme et d'une femme, en affirmant : «le principe d'égalité ne s'oppose [pas] à ce que le législateur règle de façon différente des situations différentes»3

Benoît XVI évoquait également le mariage sous ses aspects juridiques, lorsqu'il nous mettait en garde, dans ses voeux aux magistrats de l'église, contre un mariage "on demand" : «personne ne peut se prévaloir d'un droit à une cérémonie nuptiale » déclarait ainsi le Pape. 

Avant de crier haro sur le Pontife, ou d'en dénoncer le juridisme, regardons de plus près ses propos : « le mariage n'est pas une revendication subjective à laquelle les pasteurs devraient accéder dans une reconnaissance purement formelle, indépendante du contenu réel de l'union. Le droit à contracter mariage présuppose la possibilité et l'intention réelles de le célébrer».

En d'autres termes, ce n'est pas seulement la réponse, le «oui» des mariés, qui fait le mariage : c'est la question à laquelle ce «oui» répond. Et cette question a plus d'implications pour la vie des futures conjoints qu'un simple «tu me passes le sel ?». La multiplication des demandes de déclaration de nullité4, loin d'être un signe d'appauvrissement du mariage, lance à l'Église le défi de la préparation des futurs époux5 pour qu'ils en recueillent toute la richesse. 

Que cherche l'Eglise en défendant ainsi le mariage et sa préparation ? Benoît XVI6, le précise : « cette préparation n'a pour but de faire passer au couple un message idéologique ou conventionnel, et encore moins de lui imposer un modèle culturel, mais plutôt de mettre les fiancés en position de découvrir le sens de l'aspiration naturelle et de la capacité à se donner qui sont inscrites dans la relation homme-femme [...] l'objectif de la célébration est de favoriser la libre célébration d'un vrai mariage7 ».

  • 1. et que Benoît XVI n'a pas évoquée
  • 2. sans se prononcer lui-même sur la question
  • 3. En lisant ces mots tirés de la jurisprudence du CC dans sa décision publiée ce jour à 10h, je me dis que j'aurais dû twitter ce matin un bout du Catéchisme de l'Eglise Catholique : les sages auraient peut-être rejoint la Sagesse ? :)
  • 4. notamment aux Etats-Unis, qui comptent pour la moitié !
  • 5. lire à ce sujet le bon billet d'Isabelle de Gaulmyn
  • 6. citant ici  Familiaris Consortio
  • 7. non pas un mariage "on-demand" mais un mariage "on gift"

 
 

 
 

A la une

Nouveau «Forum Wahou!» pour les prêtres ! (15-16 jan 2018)

Publié par Incarnare le vendredi 25/08/2017 - 06:38 - Blog

Forum Wahou!Les prêtres (et séminaristes) ont leur «Forum Wahou!» ! Tandis que plus de 4000 personnes ont déjà pu découvrir la Théologie du Corps de Jean-Paul II, lors de 19 Forums organisés par les diocèses, et qu'autant d'autres sont en préparation pour 2018, et après le succès du premier Forum "rien que pour les prêtres" à Paris, une nouvelle édition de "Wahou Prêtres" est annoncé à Ars en janvier 2018.