Vous êtes ici

Pédophilie

Miserere

Jesús porte bien son nom : ce jeune mexicain a porté, concrètement, le péché des hommes, et plus particulièrement la déviance d'un prêtre qui se trouve également être pédophile. Un film documentaire sorti le 5 octobre, Agnus Dei, livre son témoignage douloureux, et un réquisitoire contre l'aveuglement des autorités civiles et religieuses. 

J'ai vu ce film aujourd'hui. Malgré quelques imperfections, et quelques scènes marquantes par leur violence (j'y reviens), il m'a semblé, selon les mots d'un prêtre de Toulouse mentionné par la réalisatrice dans cette interview accordée à La Vie, "équitable et nécessaire".

Cloyne, laboratoire de la gestion des cas d'abus sexuels

Publié par Incarnare le samedi 16/07/2011 - 15:45 - Pédophilie

Une commission chargée d'investiguer sur la manière dont les allégations d'abus sexuels ont été gérées par le diocèse de Cloyne a rendu cette semaine son rapport1 qui relate les efforts entrepris et analyse les procédures de traitement des cas rapportés entre 1996 et 2009. Ce rapport contrasté pointe l'échec de ces procédures et en analyse les causes, mais montre également la bonne volonté et l'énergie déployée pour les mettre en place. 

Parler, écouter et faire silence

La salle de presse du Vatican a publié aujourd'hui une lettre circulaire "pour aider les Conférences épiscopales à établir des Directives pour le traitement des cas d’abus sexuel commis par des clercs à l’égard de mineurs"1. Le texte est d'une rare qualité, subtil équilibre entre l'exigence de procédures et la nécessité de l'accueil des victimes avec humanité.

I am an Irish child

J'ai longuement hésité avant d'écrire ce billet. Parce que j'aime l'Eglise et que je sais qu'un nouvel assaut médiatique causera sans doute à ses fidèles quelques souffrances ; parce que j'aime les prêtres, que je mesure la beauté du don de leur personne et la souffrance qu'il y a à se voir implicitement considéré comme un danger potentiel ; parce que je ne veux pas être de ceux qui jettent la pierre -même la seconde- parce que je sais qu'il n'y a rien de pire qu'une condamnation désinvolte.

La mauvaise vie

Frédéric Mitterrand est aujourd'hui au centre de la controverse, lancée par Marine le Pen, sur ses activités revendiquées de tourisme sexuel en Thaïlande. Au-delà de l'identité de l'accusatrice, d'ailleurs reprise -c'est un signe- par une partie non-négligeable de la classe politique, ou de l'âge de ses victimes, ces révélations dénotent une vision de l'homme peu compatible avec la fonction de ministre, et encore moins de ministre de la Culture.

S'abonner à RSS - Pédophilie