Vous êtes ici

Y'a pas photo

Y'a pas photo

Chacun sait de nos jours que toutes les photos qui nous sont présentées dans la publicité sont retouchées1. Nous sommes tellement habitués à feuilleter des magazines qui présentent des silhouettes irréalistes que nous nous disons tous immédiatement «oh, elle n'est pas réelle».

Que penserons-nous lorsque, demain, nous trouverons sur Facebook les photos de nos ami(e)s prises avec la dernière invention de Panasonic, qui embarque un mode "beauty retouch" ? L'appareil peut retoucher en direct vos rides, le grain de votre peau, votre teint... sans limite. 

Certes, nous avons tous vu des photos que nous considérons peu "flatteuses" ou qui ne nous présentent pas "sous notre meilleur profil" et on aimerait parfois avoir eu le temps de se mettre à son avantage. Mais ces photos manipulées, est-ce le souvenir que nous souhaitons garder de nous-mêmes et des autres ?

Les motivations du fabriquant sont claires. Akiko Enoki, concepteur du produit, explique (ici) : «50% de nos clients ne sont pas satisfait de leur apparence sur les photos». En 2010, un sondage Louis Harris Interactive montrait que 87% des femmes souhaiteraient changer leur apparence.

Mais, à trop vouloir lisser les rides, ne risque t-on pas de lisser les personnalités ?

 
 

 
 

A la une

La théologie du corps ne sauvera pas l'Eglise (aujourd'hui)

1 an après la remise du rapport de la CIASE, nous découvrons stupéfaits qu'un évêque était concomitamment limogé pour “abus spirituel à des fins sexuelles" et que certains de ses confrères ont passé sous silence la cause réelle de sa mise à la retraité anticipée. Que manque-t-il à l'Eglise pour sortir du marais où elle semble embourbée ?