Vous êtes ici

La Fondation Jérôme Lejeune victime d'une campagne de dénigrement

La Fondation Jérôme Lejeune victime d'une campagne de dénigrement

Quelques blogueurs pro-IVG ont conduit une campagne de dénigrement contre la Fondation Jérôme Lejeune qui a conduit à l'annulation du Twestival, manifestation liée au site social Twitter, dont il était convenu par un vote que les revenus seraient reversés à la fondation.  Koz analyse les tenants et aboutissants de cette cabale contre la fondation.

Rappelons à toutes fins utiles quelques éléments :

La Fondation Lejeune, créée pour prendre la suite du Pr Jérôme Lejeune, découvreur de la cause génétique de la trisomie 21, agit pour les personnes atteintes de maladie génétique de l’intelligence (trisomie 21, Williams-Beuren, X-fragile, maladie du cri du chat, autres trisomies, monosomies, retards mentaux inexpliqués…). Elle poursuit trois objectifs : chercher, soigner et protéger.

Elle est - avant l'État !- le 1er financeur en France de la recherche sur la trisomie 21 et finance chaque année 100 programmes de recherche dans le monde pour près de 2 millions d’euros.

Centre de consultations médicales spécialisées, l’Institut Jérôme Lejeune , créé par la Fondation, reçoit chaque année plus de 4000 patients souffrant d’une déficience intellectuelle d’origine génétique et leur famille.

Elle défend la dignité fondamentale des personnes handicapées et de toute vie humaine. Son expertise scientifique et éthique reconnue a valu à son président d'être entendu comme expert de la commission de révision des lois de bioéthique (cf. vidéo ci-dessous, sur le site de l'assemblée nationale).

 

(via Koz)

 
 

 
 

A la une

La théologie du corps ne sauvera pas l'Eglise (aujourd'hui)

1 an après la remise du rapport de la CIASE, nous découvrons stupéfaits qu'un évêque était concomitamment limogé pour “abus spirituel à des fins sexuelles" et que certains de ses confrères ont passé sous silence la cause réelle de sa mise à la retraité anticipée. Que manque-t-il à l'Eglise pour sortir du marais où elle semble embourbée ?