Vous êtes ici

Le mariage : Avant / Après

Le mariage : Avant / Après

Publié par Incarnare le samedi 01/02/2014 - 09:31 - Mariage - Blog

Parfois, les événéments de la vie font changer de regard... 

Bienheureux Frédéric Ozanam

Voici ce que le bienheureux Frédéric Ozanam (qui n'était sans doute pas alors bienheureux) disait du mariage dans sa jeunesse :

 Cette question du mariage se représente souvent à mon esprit ; jamais elle n'en sort sans y laisser d'incroyables répugnances. [...] dans l'union conjugale, il me semble qu'il y a une sorte d'abdication, d'opprobre [...] C'est surtout cette perpétuité de l'engagement qui est pour moi une chose pleine de terreur et c'est pourquoi, je ne puis m'empêcher de verser des larmes quand j'assiste à un mariage [...]. N’y a-t-il donc rien d’humiliant dans le mariage ? [...] Soyez sûr que l’homme abdique beaucoup de sa dignité le jour où il s’enchaine aux bras d’une femme. [...] Nous vivons dans une société corrompue [...]. Le mariage n'y est souvent que l'égoïsme à deux

Puis, un jour, le même bienheureux Ozanam rencontra Amélie Soulacroix :
 Je reconnais comment la divine bonté, ne pouvant ici-bas se montrer davantage, a voulu me donner sa ressemblante image en te mettant à mon côté...

J’ai cessé d’être seul [...]. J’échappe à ce retour continuel sur moi, à cet égoïsme involontaire auquel est condamné l’homme quand il ne s’entoure pas d’affections sacrées. Il faut, dans les profondeurs de l’âme, un centre auquel puissent se rapporter ses désirs. 

Bonne méditation :)

 

 
 

 

A la une

La théologie du corps ne sauvera pas l'Eglise (aujourd'hui)

1 an après la remise du rapport de la CIASE, nous découvrons stupéfaits qu'un évêque était concomitamment limogé pour “abus spirituel à des fins sexuelles" et que certains de ses confrères ont passé sous silence la cause réelle de sa mise à la retraité anticipée. Que manque-t-il à l'Eglise pour sortir du marais où elle semble embourbée ?